Le stockage des eaux

Publié le : 12/04/2018 11:17:42
Catégories : Assainissement

Le stockage des eaux
 

OBIO Environnement, à Dammarie-les-Lys, est spécialisé dans le traitement et le stockage des eaux ; que ce soient de l’eau brute, de l’eau potable, des eaux usées, des eaux pluviales ou encore des eaux industrielles. Quels que soient vos besoins, vous trouverez chez OBIO Environnement la réponse à vos attentes.

Il n’existe pas de stockage idéal qui puisse s’adapter à toutes les situations : en fonctionde sa destination, de son endroit, de sa capacité, les produits seront de forme, de matière, ou de hauteur différentes. Il existe donc des micromarchés adaptés à ces multiples possibilités.

La récupération et le stockage des eaux pluviales connaissent un net recul chez les particuliers. La faute à un intérêt économique discutable et à une réglementation trop restrictive sur la réutilisation des eaux collectées. En revanche, au niveau industriel, cette pratique connait une croissance importante car elle engendre, pour un investissement variable, une bonne économie.

Pour bien choisir son stockage, il faut se poser les bonnes questions : Qu’est-ce qui est adapté à mes besoins ? Que stocker ? Quel volume ? Dans quelles conditions ? Chaque fabricant développe des matériaux, des solutions pour répondre aux demandes les plus variées.

Les bassins à ciel ouvert ou réservoirs terrassés permettent un stockage durable qui n’est limité que par l’espace disponible. L’étanchéité est assurée par des géomembranes qui peuvent être en PVC, en EPDM, en PP ou en PE.

Apro industrie s’est spécialisé dans les réservoirs boulonnés. On peut adapter le revêtement de la cuve à la nature du liquide stocké : de l’acier galvanisé pour les liquides modérément agressifs, de l’acier revêtu époxy pour les liquides sujets à variation de température, PH, ou composition chimique, de l’acier vitrifié pour les applications sévères, de l’alu pour de stockages en atmosphère marine ou agressive, de l’acier inox + membrane ACS pour l’eau potable. Pas de travaux en hauteur, pas de soudure. Une offre modulaire jusqu’à 25 000m3 ou château d’eau.

Labaronne Citaf propose des solutions souples dont les volumes vont jusqu’à 2000m3 voire plus en juxtaposant plusieurs réservoirs ou en les enterrant. Ces réservoirs aux caractéristiques techniques bien spécifiques : assemblage par soudure de lés de tissus résistants au poinçonnement, traité anti-UV pour recevoir de l’eau brute, potable, des effluents industriels ou des engrais. Leur durée de vie dépasse les 15 ans. Ils sont faciles à placer et à mettre en œuvre. Leur inconvénient est qu’il faut une emprise au sol assez conséquente.

Ces dernières années, la politique du « tout réseau » qui reposait sur raccordement systématique des eaux pluviales au réseau collectif a été remise en cause. De fait, le stockage temporaire ou non, avec ou sans filtration, aérien ou enterré est la solution susceptible de réguler le volume des eaux pluviales. Les derniers épisodes d’inondations en attestent. 

Pour les aménageurs et industriels, réguler les eaux pluviales présente trois avantages : tout d’abord, répondre à la réglementation en vigueur, ensuite recycler ses eaux de pluie, et enfin s’intégrer dans une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale).

Sebico propose des solutions associant des volumes dédiés à la rétention et au rejet vers le réseau et des volumes dédiés au stockage pour des utilisations variées telles que le nettoyage, les réserves incendie ou encore l’irrigation. Ces stockages peuvent être en béton, en polyéthylène ou en polyester et leur capacité va de 3 à 70m3.

Cadiou chaudronnerie plastique propose des cuves en polyéthylène allant de 1 à 30m3. Pour les liquides non corrosifs, une cuve simple enveloppe ; pour les liquides corrosifs, une cuve simple enveloppe plus une rétention ; et pour les liquides agressifs (chlorure ferrique, acide nitrique, acide chlorhydrique, acide sulfurique, soude…) une double enveloppe.

Chapsol propose des éco bassins : il s’agit d’éléments modulaires en béton armé avec joint d’étanchéité. Cette étanchéité se fait la jonction des éléments mis en compression les uns avec les autres lors du serrage mécanique.

Cimentub propose du stockage sur mesure pour différentes fonctionnalités : stockage, décantation ou restitution/infiltration.

F-reg utilise une partie du volume des canalisations des eaux de pluie à des fins de stockage temporaire sur des canalisations de grand diamètre. Le rapport qualité/coût est optimisé grâce à une pose rapide et une grande capacité. On trouve ici aussi plusieurs matériaux : acier galvanisé, béton, PRV, PEHD, ou encore la fonte.

Simop, mais aussi Plasteau, ontdéveloppé le principe de cuves en polyester ou polyéthylène avec des capacités de stockage de 3 à 70m3 complétées par une unité de contrôle assurant le pompage de l’eau de pluie vers l’utilisation et le basculement vers le réseau lorsque le stockage d’eau de pluie est vide. Cette solution permet d’utiliser l’eau de pluie stockée quand il y en a, et à défaut l’eau est prise sur le réseau grâce au système « plug and play ». 

Graf a développé des systèmes permettant de récupérer les eaux de pluie et également réguler le flux des eaux des réseaux pluviales et d’en stocker une partie dans des cuves, qui peuvent par la suite être utilisées à des fins définies à l’avance.

Vous avez pu lire au travers de cet article qu’il existe, non pas une solution, mais plutôt que chaque situation ou activité peut trouver par le biais de ces différents stockages chez OBIO Environnement  la solution qui lui convient le mieux ou la plus adaptée à son budget ou à son environnement. N’hésitez pas à venir nous rencontrer à OBIO Environnement, 621 allée des mésanges à Dammarie-les-Lys. Notre équipe sera à votre écoute et vous proposera la solution adaptée à vos besoins.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)